Votre panier est vide  Votre compte

Les alertes mobilisation de la réserve sanitaire, missions Santé Publique France (eprus)

Alerte gyro bleu

 

MOBILISATION DE LA RESERVE SANITAIRE :

 

ACTUELLEMENT :

 DANS TOUS LES CAS,

LIRE CECI (FAQ)

Indemnisation des réservistes sanitaires en mission


 

 PRÉ-ALERTES / ALERTES  / MISSIONS / EN COURS 

 >> Nombre = DEUX << 


 

Guadeloupe carte

 ALERTE MISSION // GUADELOUPE SUITE INCENDIE CHU // mission 2

 Renfort MCO Pointe-à-Pitre

màj : 08/12/17

Profils recherchés :
cardiologue, anesthésiste, réanimateur, urgentiste, médecin généraliste, ARM, IDE, IADE

L'incendie qui a touché le CHU de Guadeloupe rend temporairement certains services inutilisables. Des patients sont transférés dans d’autres services ou établissements de Guadeloupe, ou évacués sur la Martinique. Cette réorganisation génère beaucoup de fatigue pour les personnels chargés d’intervenir dans des lieux différents ainsi que ceux chargés de la régulation et des transports. 

Dans ce cadre, le ministère chargé de la santé demande à SPF de mobiliser immédiatement une vingtaine de réservistes sanitaires pour les activités suivantes :
-       Soins intensifs cardiaques
-       SMUR
-       EVASAN
-       Régulation
-       Réanimation
-       Urgences

Cette alerte relève du départ « IMMÉDIAT » (d'ici lundi 11/12/17 si possible), pour 7 à 15 jours. Pour le moment, il est prévu de ne pas organiser une relève. 

 

 

Si vous n'avez pas reçu la pré-alerte EPRUS par mail, vous n'êtes pas sollicité.

 

Ceci est une information pour les reservites sanitaires adhérents à l'ANARES.

 


Saint martin map

 ALERTE MISSION // CYCLONE IRMA // Antilles - Caraïbes // 

MISSIONS GUADEOUPE - SAINT MARTIN - SAINT BARTHELEMY 

Début le 04 sept 2017 - TOUJOURS EN COURS -

PLUSIEURS MISSIONS ONT ÉTÉ  ENVOYÉ AUX ANTILLES // S. MARTIN - S. BARTH - GUADELOUPE

Plus d'infos : consultez notre blog ou page Facebook.

 !! RETEX le 24/11 à Paris infos ici.

!! Télécharger le RETEX de la mission DGS CORRUSS Guadeloupe ici.
 

Saint martin plage vent irma

 

 

/// plus d'info sur le Blog ///

Mission toujours en cours ///

 

!! RETEX le 24/11 à Paris infos ici.

!! Télécharger le RETEX de la mission Guadeloupe ici.

 



 

Si vous n'avez pas reçu la pré-alerte EPRUS par mail, vous n'êtes pas sollicité.

 

Ceci est une information pour les reservites sanitaires adhérents à l'ANARES.

 

 


 

 

/// CONSULTEZ ARCHIVES ///

 


 

 

  • Vous n'avez pas encore de contrat de réserviste avec l'EPRUS ? :

 


 

Consultez les archives des missions des années précédentes ci après !

Paris

Averses de pluie 6 °C

Averses de pluie

  • Min: 4 °C
  • Max: 6 °C
  • Vent: 22 kmh 240°

Pointe-à-Pitre

Partiellement nuageux 28 °C

Partiellement nuageux

  • Min: 28 °C
  • Max: 28 °C
  • Vent: 26 kmh 70°

Houston

Légères pluies 9 °C

Légères pluies

  • Min: 8 °C
  • Max: 10 °C
  • Vent: 22 kmh 350°

Consigne importante :

Cette page est à titre informatif.

Ne pas contacter l'EPRUS pour partir en mission.

Contactez uniquement si vous avez reçu un mail de pré-alerte ou d'alerte.

 

pour toutes questionscontact@association-nationale-reserve-sanitaire.org

 


  

ARCHIVES DES MISSIONS EPRUS /// PAGES SUIVANTES

Archives logo

CONSULTEZ LES ARCHIVES EN NAVIGANT D'UNE PAGE À L'AUTRE

  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014    
  • 2013  
  • 2010
  • Avant 2010

 

 CARTE DES MISSIONS EPRUS DEPUIS 2010

mission EPRUS - dans le monde


 

Vous êtes le 212671ème visiteur

Conakry

Brume 31 °C

Brume

  • Min: 31 °C
  • Max: 31 °C
  • Vent: 11 kmh 159°
Aujourd'hui

38 visiteurs - 59 pages vues

Total

89640 visiteurs - 318994 pages vues

ARCHIVES DES MISSIONS EPRUS 2017

 

ARCHIVES 2017


 

 CIAV - CEREMONIE DU 13 NOVEMBRE // PARIS // MAEE //

Suite aux attentats du 13 novembre 2015, une cérémonie d'hommage aux victimes devrait se tenir le 13 novembre prochain. La Cellule interministérielle d'aide aux victimes (CIAV) située au Quai d’Orsay à Paris (locaux du ministère chargé des affaires étrangères) contribuera à l’organisation de cet hommage.

La Réserve sanitaire est mobilisée pour apporter un renfort. 

Se rendre disponible au moins 2-3 jours entre le 6 et le 13 novembre pour intervenir au Quai d'Orsay.


Saint martin map

 ALERTE MISSION // CYCLONE IRMA // Antilles - Caraïbes // 

MISSIONS GUADEOUPE - SAINT MARTIN - SAINT BARTHELEMY 

Début le 04 sept 2017 - TOUJOURS EN COURS -

PLUSIEURS MISSIONS ONT ÉTÉ  ENVOYÉ AUX ANTILLES // S. MARTIN ET S. BARTH

 

Saint martin plage vent irma

 

 

 


 

ALERTE MISSION GUYANE // CAYENNE // SUITE 

 NEONAT + MEDECINE ADULTE 

Avril 2017 - 16 avril

carte-guyane-francaise.gif

Profils recherchés : infirmier en soins généraux, infirmier de puériculture, IADE, IBODE, cadre ou cadre supérieur de santé.

SPF = Santé Publique France (pôle réserve sanitaire)

Situation
Dans un contexte de forte activité associée à un mouvement social de longue durée, des tensions importantes apparaissent plusieurs services hospitaliers en Guyane et notamment au centre hospitalier Andrée Rosemon de Cayenne, en néonatalogie et en médecine adulte.
Dans ce cadre, le plan blanc a été déclenché afin de permettre une augmentation des effectifs disponibles. Cette solution ne peut avoir qu'un caractère temporaire ; l’ARS sollicite donc, avec l'accord du ministère de la santé, la mobilisation de la Réserve sanitaire pour prendre rapidement le relais.

Activité
Il s’agit d'aider les équipes sur place à faire face temporairement à l'activé et assurer la sécurité des soins.
Une équipe de 5 infirmiers est demandée pour des soins en néonatalogie et une équipe de 7 infirmiers pour des soins en médecine polyvalente.
SPF propose également la mission aux IADE et IBODE considérant que beaucoup d'entre vous avez une expérience récente en service clinique adulte, mais SPF souligne que cette alerte ne relève pas d'une demande de renfort ni en bloc opératoire ni en SAMU (néonat et médecine adulte exclusivement).

Professions et compétences recherchées
Infirmiers, toutes spécialités.
Les professionnels volontaires pour renforcer le service de néonatalogie devront être impérativement compétents en pédiatrie et/ou réanimation néonatale.
Les autres professionnels devront être compétents en médecine adulte.
Les cadres et cadres supérieurs ayant une activité régulière de soins peuvent candidater à la mission, y compris pour renforcer la néonatalogie si ils sont compétents dans cette discipline.

Sur le terrain, chaque équipe de Réservistes s’organise avec les équipes locales pour que le travail soit réparti de la meilleure façon possible en fonction de l’activité et du niveau de maîtrise de chaque réserviste. Les Réservistes sanitaires peuvent être amenés à remplacer du personnel, voire à encadrer des personnels peu expérimentés, ces missions exigent donc une prise en main rapide des postes de travail, des compétences professionnelles solides, une capacité à s'adapter très rapidement à un environnement de travail très différent du sien.

En mission, les Réservistes sanitaires peuvent être amenés à travailler le week-end. Pour limiter les contraintes logistiques, SPF veillera à limiter voire éviter le travail de nuit.

Date, durée
La mission présente un caractère urgent : briefing mardi 18, vol mercredi 19, démarrage dans le service jeudi. Mission de 10 à 15 jours, mais avec de fortes perturbations sur les vols, pouvant retarder votre retour.
Si nous devions prolonger cette opération, nous lancerions une nouvelle alerte et envoyer une nouvelle équipe.

Aptitude médicale
Ces missions nécessitent une aptitude médicale équivalente à celles requises dans les hôpitaux de métropole.
La vaccination fièvre jaune est obligatoire ; elle doit être effectuée 10 jours au moins avant le départ.
Pour mémoire, SPF rembourse les frais de vaccination sur présentation des justificatifs.
En raison de la durée de la mission et de sa situation en zone urbaine, une chimio-prophylaxie antipaludéenne n'est pas nécessaire.

Passeport, conduite automobile
Bien que se déroulant en France, l'acheminement peut donner lieu à escale à l'étranger, pour laquelle le passeport est obligatoire.
Même si SPF cherche à éviter au maximum ce type de trajet, il peut arriver qu'en raison de problèmes de disponibilités, à l'aller ou au retour, nous ayons à prendre de tels vols avec escale. Le Réserviste sans passeport peut alors être contraint d'attendre un autre vol.

Frais
L'unité Réserve sanitaire prendra en charge directement l'ensemble des dépenses qui peuvent faire l'objet d'un paiement à distance (hôtel, véhicule de location). Chaque réserviste devra néanmoins faire l'avance de ses frais de bouche, et sera remboursé sur une base forfaitaire plusieurs semaines après la mission.

Indemnisation/rémunération
Les conditions d'indemnisation/rémunération seront celles définies par le conseil d'administration de Santé publique France.

Calendrier de l’alerte
Compte tenu de la rapidité du déploiement, les sélections pour cette rotation démarreront à partir du lundi 17 avril à 16h, au regard des candidatures qui nous aurons reçues. Si vous êtes retenu-e il faudra confirmer votre départ très rapidement, pour laisser à SPF le temps de trouver un remplacement si besoin.

Si vous êtes candidat-e à ce départ que vous n'êtes pas appelé-e d'ici mardi 18 avril à 10h, c'est que vous n'êtes pas retenu-e ou que la mission a évolué dans sa composition.


 

Meningocoque bourgogne  Panneau dijon

ALERTE MISSION VACCINATION 4 // MÉNINGITE //

UNIVERSITÉ - BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ // DIJON

Janvier 2017

Plusieurs misisons

Situation :
Suite à des cas d’infection invasive à méningocoque (IMM) survenus entre octobre et décembre 2016 chez des étudiants de l’Université de Bourgogne-Franche-Comté, campus de Dijon, l’Agence Régionale de Santé Bourgogne a installé un centre de vaccination au sein de l’université et mis en place un numéro vert pour informer et rassurer la population concernée.

L’agence régionale de santé a décidé de mobiliser la Réserve sanitaire pour renforcer ce centre de vaccination d’une part et ce plateau téléphonique d’autre part. Conformément à la nouvelle réglementation, une ARS peut en effet faire appel directement à la Réserve sanitaire, sans passer par le ministère de la santé ; mais dans ce cas EPRUS-SFP ne peut mobiliser à son profit que des réservistes non actifs, c’est-à-dire ni salariés ni agents publics.

Présentation de la mission :
Les réservistes devront prendre en charge deux types d’activité.
·         Vaccination des étudiants et du personnel de l’université, sur le campus de l'université
·         Réponse téléphonique aux usagers en recherche d'information (numéro vert ARS, dans les locaux de l'ARS).

Selon les compétences et aptitudes des réservistes sélectionnés, ils seront positionnés sur l’une ou l’autre des activités, exclusivement ou non. Ainsi par exemple :
- un réserviste infirmier pourra être sollicité pour vacciner sur certaines plages horaires et aller répondre au téléphone d’autre part
- un réserviste administratif pourra renforcer les deux lieux d’intervention
- un réserviste médecin sera sollicité sur le centre de vaccination uniquement.
 
Dates de la mission :
La présente alerte concerne non pas la semaine prochaine mais la semaine suivante du 23 au 27 janvier. SFP recherche des réservistes capables d’assurer la semaine entière, pas de changement d’équipe en cours de semaine.

Deux premières équipes ont assuré les deux première semaines. Une équipe 3 est prête pour la semaine qui vient (semaine 3).


Organisation logistique :
Les personnes retenues devront se rendre directement à Dijon dimanche soir et seront briefées par le réserviste référent sur place. Pas de passage par les locaux de l'EPRUS-SPF.
 
Calendrier de l’alerte :
SPF souhaite pouvoir indiquer à l'ARS dès lundi matin l'identité des candidats retenus, et lui transmettre les CV.

 

SPF demande donc de répondre avant lundi matin 16 janvier 8h.

Si vous disposez des compétences demandées et pensez être en mesure de vous rendre disponible pour cette mission, merci de le signaler avant lundi 8h. SPF fera les sélections et appellera les personnes retenues entre 8h et 11h.

 

Vaccins de meningitec


 

ARCHIVES DES MISSIONS EPRUS 2016

ARCHIVES MISSIONS 2016

 


30/01/2016 : DEPARTS MISSIONS EPRUS // MARTINIQUE et départements français d'Amérique // ZIKA

une équipe de rs vient d'arriver à Fort-de-France en Martinique.

​Composition : un directeur d'hôpital, d'une cadre supérieure sage-femme échographiste, d'une gynécologue-obstétricienne et d'un anesthésiste réanimateurs.
La mission a débuté son travail en Martinique ce matin, elle devrait durer une dizaine de jours.

L'EPRUS a pu​ compter sur l'appui de deux réservistes logisticiens venus apporter un renfort ponctuel à l'EPRUS​ pour l'aide au départ de ces missions.

D'autres rs arrivent de toute la France ce lundi à l'EPRUS pour du travail "de bureau" afin d'aider à préparer les départs des relèves futures.


16/02/2016 : MÉTROPOLE // GRANDE SYNTHE // NORD // VACCINATION ROUGEOLE

France logo carte

Rougeole

Dans le cadre de la situation à Calais et à Grande-Synthe (Nord) liée à la crise migratoire actuelle en Europe, des équipes de réservistes sanitaires participent à la vaccination des migrants

  • 2 infirmier(e)s
  • 2 médecins

 

Fiche OMS rougeole

 


 

DEPARTEMENTS FRANÇAIS D'AMERIQUE : ANTILLES / GUYANE 

 

 

 ÉPIDÉMIE ZIKA VIRUS 

 

Zika moustique panneau

 

Gros déploiment en cours : 21 réservistes sanitaires (rs) répartis comme suit :             

Martinique carte Guadeloupe cartecarte-guyane-francaise.gif


MARTINIQUE // Fort-de-France // ZIKA : 14 RS

  • Centre hospitalier de Fort-de-France : mission de renfort hospitalier
    • 11 infirmier(e)s, profil réa/urgences,
    • 3 médecins anesthésistes-réanimateurs

 GUADELOUPE // Pointe-à-Pitre // ZIKA : 2 RS

  • Centre hospitalier de Pointe-à-Pitre
    • 1 technicien de laboratoire
  • ARS/Centre de lutte antivectoriel
    • 2 experts dans ce domaine : renfort expertise

 GUYANE // CAYENNE // ZIKA : 3 RS

  • CIRE (Cellule Invs en REégion, attachée à l'ARS)
    • 2 médecins en santé publique : surveillance épidémiologie
  • Institut Pasteur
    • 1 technicien de laboratoire

 MÉTROPOLE // MARSEILLE // ZIKA : 1 RS

 

 CONSULTEZ LE DOSSIER ZIKA 

Mobilisation jusqu'au 6 mai, avec des relèves toutes les 3/4 semaines (chaque roulement dure ce temps là)

 

!! EPRUS RECHERCHE DES MÉDECINS ANESTHÉSISTES-RÉANIMATEURS POUR la MISSION MARTINIQUE !

  • pour les rs n'ayant pas encore répondu au mail d'alerte : répondez vite et donnez vos dispos
  • pour les rs n'ayant pas reçu le mail d'alerte (survey monkey/questionnaire réponse) mais qui correspondent aux profils ci-desssus :
    • consultez vos spams/indésirables
    • vérifier votre compte de réserviste sur le site AGIRS reservesanitaire.fr :
      • votre métier est-il bien renseigné ?
      • Êtes-vous à jour des formations EPRUS ?
      • Votre dossier médical est-il complété ?
      • si non : régulariser votre situation !!

 

  • Vous n'avez pas encore de contrat de réserviste avec l'EPRUS ? :

 MÉTROPOLE // RHÔNE - BEAUJOLAIS PROCHE MÂCON // VACCINATION MENINGOCOQUE B : 01/05/2016

France logo carte

Une infection invasive à méningocoque B a touché deux enfants dans une école du Beaujolais (Rhône) après avoir touché deux jeunes adultes dans cette même zone peu avant. L’infection à méningocoque B est une maladie qui est rare en France mais qui peut être grave. Bien que le risque de transmission soit faible, il justifie la mise en œuvre d’une vaccination de la population de la zone.

Une campagne de vaccination est donc préparée par l'Agence Régionale de Santé Auvergne Rhône Alpes, avec l’aide d’une réserviste sanitaire médecin généraliste déjà sur place, qui sera le référent de la mission.

Le Ministère de la Santé vient de solliciter la Réserve sanitaire pour un renfort permettant à l’ARS de réaliser ces vaccinations sur une durée la plus courte possible, vaccination ciblant principalement les 2 mois à 24 ans et le personnel d’établissements scolaires.

Les centres de vaccination seront ouverts alternativement sur 2 communes près de Mâcon.

L’EPRUS va constituer des équipes complètes, qui travailleront chacune trois jours d’affilée : du lundi au mercredi d’une part, et du jeudi au samedi d’autre part.
Les rotations seront du lundi 18 avril au samedi 14 mai 2016 (8 rotations de RS).


OUTRE-MER : MAYOTTE / GUYANE : 01/05/2016

 

Sages-femmes et gynécologues en mission dans ces départements sur demande des ARS locales. Plus d'infos à venir.

Transmettez nous des infos de votre mission !

 

carte-guyane-francaise.gifMayotte

 


OUTRE-MER : MARTINIQUE // CHU // REANIMATION // ZIKA : 12/05/2016

 

Martinique carteZika moustique panneau

 

Dans le cadre de la prise en charge de patients atteints de syndromes de Guillain-Barré concomitants à l'épidémie de Zika en Martinique, l'ARS Martinique fait appel à l'EPRUS - Santé Publique France pour renforcer en urgence les effectifs infirmiers du service de réanimation du CHU de la Martinique.
 
Professions recherchées : 6 IDE et/ou IADE compétents en réanimation.

Travail sur place : Les rs ne seront pas affectés spécifiquement à la prise en charge des patients atteints du syndrome de Guillain-Barré mais entreront temporairement dans les effectifs et roulements infirmiers du service, confronté à une augmentation exceptionnelle de son activité liée à cette épidémie.

Départ de la mission :  autour du 15 mai

Durée de la mission : jusqu'au 3 juin environ.

Profil pour répondre à l'alerte :

  • volontaire pour cette mission de renfort du service de réanimation du CHU de la Martinique
  • compétent en réanimation
  • capable de se rendre disponible dans les tous prochains jours (fin de cette semaine, début de la semaine suivante)
  • capable de rester en mission jusqu'au 3 juin environ
  • en état de santé compatible avec cette activité : les personnes en arrêt de travail, mi-temps thérapeutique, et en état de grossesse sont invitées à ne pas candidater.

Cette sélection des candidats sera opérée par EPRUS - Santé Publique France - à partir des critères suivants :

  • expérience professionnelle récente en réanimation.  N'oubliez pas d'y charger un CV à jour.
  • disponibilité
  • dossier complet et à jour. N’attendez pas pour aller vérifier votre dossier ! (contrat à jour, statut et employeur à jour)
  • compréhension et motivations pour cette mission

 03/06/16

France logo carteEuro 2016 la liste des 24 pays deja qualifies

Dans le cadre des dispositifs prudentiels associés à l'EURO 2016, les agences régionales de santé ont prévu de positionner des postes de secours à proximité immédiate des stades de football pour faire face rapidement aux problèmes de santé des spectateurs.

Afin de soulager les équipes soignantes lors des périodes de forte affluence et/ou en cas d’alerte sanitaire, il est envisagé de renforcer chaque poste de secours par un réserviste sanitaire.

Notez :

  • si la pré-alerte se confirme, le réserviste sanitaire positionné au sein du poste de secours serait partie prenante de Cellule de Veille, d'Alerte et de Gestion Sanitaire (CVAGS) de l’ARS (et non de l’équipe chargée d’assurer les soins)
  • Pas d’hébergement pris en charge ni remboursé pour cette mission
  • Le réserviste devra être en mesure de se déplacer par ses propres moyens (véhicule personnel, remboursement des frais kilométriques)

Une formation OBLIGATOIRE se tiendra le mardi 7 juin à Saint-Maurice près de Paris.
Il est important d'être disponible pour cette formation et à plusieurs dates de matchs près de chez vous pour répondre à cette alerte.


Tgv

PARIS-ARRAS // MEDICALISATION TRAIN SPÉCIAL // COMMÉMORATION 28/06/2016

Le 1er juillet 2016 s'ouvriront les commémorations du 100e anniversaire de la bataille de la Somme. Environ dix mille invités français, britanniques et en provenance des pays du Commonwealth sont attendus dans la Somme pour assister à la cérémonie internationale franco-britannique qui se déroulera en présence des plus hautes autorités civiles et militaires au mémorial de Thiepval.
 
Détails :
Un train spécial est affrété pour acheminer de hautes personnalités de Paris à Arras puis de Arras à Paris.

L'EPRUS rehcerche :  1 médecin et 1 infirmier (H/F) habitués aux activités préhospitalières.

Les deux réservistes devront être présents à Paris le vendredi 1er juillet en début de matinée (heure précisée ultérieurement). Retour sur Paris et fin de mission prévue le même jour en soirée.


Date limite de réponse à cette alerte : mercredi 29 juin mai à 8h
Si vous n'êtes pas appelé-e d'ici le 29 mai au soir, merci de considérer que vous n'êtes pas retenu-e.

Critères de sélection :
L'expérience récente en soins pré-hospitaliers sera très fortement souhaitée.

Comme d'habitude, il est indispensable de disposer d'un dossier complet et à jour (contrat signé depuis moins de trois ans).


EVENEMENT ATTENTAT NICE // DECLENCHEMENT DE LA CIAV -  15/07/2016

Plusieurs RS déjà formés aux activités spécialisées de la CIAV - cellule interministérielle d'aide aux victimes - ont été déclenchés le soir même du 14 juillet. Plusieurs relèves  (5 RS en moyenne par jour sur 3 semaines)

En plus des familles des 84 morts, plus de 2000 impliqués à traiter par la CIAV.

Eprus mae

 


Mayotte

--- URGENT ---

RENFORT HOSPITALIER  // MAYOTTE  04/08/2016

C.H Mamoudzou

 Professions recherchées :
Pédiatres : renforts attendus en pédiatrie d’une part, en néonatologie d’autre part
Médecins anesthésistes : renforts attendus en bloc opératoire
IBODE et infirmiers compétents en bloc opératoire : renforts attendus en bloc opératoire
IPDE et infirmiers compétents en pédiatrie et/ou en néonatologie : renforts attendus en néonatalogie (médecine et réanimation) et en pédiatrie.

Si vous pensez pouvoir vous rendre disponible pour une durée de 3 semaines au cours des prochaines semaines, consultez l'alerte qui vous est adressée par mail, ou contactez l'EPRUS - Santé Publique France : engagement@eprus.fr  ou https://www.facebook.com/EPRUS.ReserveSanitaire ou ANARES.


Nice logo deuil

 

CIAV à la cellule de crise du MAE armée par des RS

+

RENFORT HOSPITALIER  // C.H NICE, suite attentat 14/07  05/08/2016

Nice chu

Suite aux événements du 14 juillet, les hôpitaux de Nice font face à une situation sanitaire exceptionnelle. Les personnels ont été fortement mobilisés et ont besoin de renforts pour compléter les équipes et leur permettre de prendre des repos. Le ministère de la Santé a décidé de faire appel à la Réserve sanitaire. Le Ministère de la Santé souhaite aujourd'hui que certains de ces renforts soient prolongés encore quelques jours.

Renfort du pôle anesthésie-réa-urgences de CHU de Nice :

  • Psychiatres pour urg adultes
  • Psychologues pour renforcer la CUMP
  • IDE médico-psy pour la CUMP
  • ARM ou secrétaire médicale pour la CUMP
  • Médecins SMUR
  • Infirmiers aux urgences adultes

Ch nice lenval

Renfort hôpital pédiatrique Lenval de Nice :

  • Infirmiers pour les urgences pédiatriques
  • Auxiliaire de puériculture ou AS pour les urgences pédiatriques
  • Pédopsychiatres pour les centres médico-psychologiques
  • Psychologues pour les centres médico-psychologiques


Précision importante : Ce type de renfort exige de chaque réserviste une capacité à s’adapter très rapidement en service hospitalier (expérience récente dans un service similaire). Le réserviste doit pouvoir exercer seul l'activité, sans doublure, après une période de présentation/formation très courte. NE CANDIDATEZ PAS si ce n'est pas votre cas, vous vous mettriez en difficulté et vous mettriez le service en difficulté également.


 

OUTRE-MER : RENFORT ESTIVAL HOSPITALIER

MAYOTTE // GUYANE 20/07/2016

C.H de Mamoudzou à Mayotte pour renforts infirmiers IADE, IBODE // Sages Femmes // Gynéco // Log // Mamangers // cours de l'été.

CH Guyane : Sages-femmes et gynécologues en mission sur demande des ARS locales. Renfort hospitalier.

Si vous pensez pouvoir vous rendre disponible pour une durée de 3 semaines au cours des prochaines semaines, consultez l'alerte qui vous est adressée par mail, ou contactez l'EPRUS - Santé Publique France : engagement@eprus.fr

 

carte-guyane-francaise.gifMayotte

 


 

OUTRE-MER : RENFORT // ZIKA // GUADELOUPE 20/07/2016

Des techniciens de laboratoire sont actuellement envoyés en Guadeloupe pour une renfort suite à l'épidémie de Zika.

Guadeloupe carte


Hai ti flag

ALERTE MISSION HAITI // RENFORT HOSPITALIER // SUITE OURAGAN MATTHEW // - MISSION OMS -

Mise à jour : 08/11/16 :

L'équipe médico-chir est rentrée à Paris. 3 Infirmiers, 1 iade, 1 médecin anesthésiste, 1 chirurgien orthopédique et 3 médecins urgentistes ont soignés, opérés, prodigués les meilleurs soins possibles à la population de la région de Cayes et de Jérémie.

Une mission CHIR sur Cayes, et SOINS D'URGENCES à Jérémie. En bref : évaluation des besoins/ressources, aide logistique et organisationelle, formation. Récupération d'un lot polyvalent (PSM 3 FRANCE de la Plateforme logistique de Mondor-Créteil) par hôpital et répartition réfléchie du matériel au sein des 2 structures.

La crise actuelle est l'épidémie de choléra, l'une des pires connues en Haïti, à suivre...

 

Mise à jour : 26/10/16 :

Une équipe de 2 RS évaluateurs (med urg et med anest-réa) est sur place depuis le 24/10. L'évaluation de la situation dans les villes de Jérémie et Aux Cayes est maintenant terminée.

La mission médico-chirurgicale est sur place depuis le 26/10 (72h après première équipe) : chir, anesth, iade. Elle doit essayer de pratiquer quelques opérations au bénéfice des blessés (datant de 3 semaines). Mais le matériel manque sur place.

L'équipe EPRUS est logée en dur ; les repas du soir sont pris à la NINUSMTAH (Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti).

contexte et alerte initiale : màj 21/10/16

La tempête tropicale Matthew a pris naissance dans les Caraïbes dans l’après-midi du 28 septembre 2016. Le système s’est renforcé pour devenir, le vendredi 30 septembre, un ouragan de catégorie 5 avant de régresser, le lendemain, en catégorie 4 et de toucher la péninsule sud d’Haïti quelques 72 heures plus tard. Le Centre d’opérations d’urgence national et différents centres d’opérations d’urgence à travers les trois départements les plus touchés sont restés activés pour coordonner les actions de premières réponses.

Une semaine après le puissant Ouragan Matthew qui a frappé la péninsule sud d’Haïti, l’ampleur des pertes et dégâts est en cours d’analyse afin d’évaluer les besoins. Sous la coordination du gouvernement, la réponse s’organise et l’aide humanitaire à date est progressivement acheminée vers les zones sinistrées du Sud et de la Grand-Anse.

Le bilan du passage de l’ouragan Matthew sur le pays, s’est encore alourdi avec les dernières informations venant du Grand Sud : à la date du 13 octobre 2016,
-          1 410 774 personnes en situation de besoin d’assistance  (12.9% de la population) dont 592 581 enfants ;
-          750 000 personnes ont besoins d’une aide d’urgence ;
-          473 morts ;
-          75 disparus ;
-          339 blessés ;
-          510 cas de choléra rapportés ;
-          60 000 personnes ayant besoin de soins urgent ;

Plus de 70% des bâtiments (maisons, églises, écoles, etc.) des villes de Jérémie, des Cayes et de Camp Perrin ont été détruites. Certaines sections communales auraient été complètement rasées, même à Jacmel qui a pourtant été moins touchée. Les premières images qui sont parvenues des villes de la pointe sud telle que Dame-Marie, suggèrent fortement que les villes ont été totalement dévastées. Selon OCHA, plus de 200 000 maisons ont été détruites


Les objectifs de la mission sont doubles :
- Établir un diagnostic de la situation sanitaire et des besoins en matière de soins dans les deux hôpitaux départementaux que sont l’Hôpital Immaculée Conception des Cayes (HIC) et l’Hôpital St Antoine de Jérémie (HSA) ;
- Accompagner les équipes déployées par le Ministère de la santé haïtien dans la prise en charge des patients.


Les besoins confirmés en personnel soignant par le Ministère Haïtien de la Santé (MSPP)  et de l'OPS-OMS sont les suivants:
Pour l’Hôpital Immaculée Conception des Cayes (HIC):
1 Chirurgien (Chirurgie générale)
1 Anesthésiste
1 Urgentiste
2 Infirmier-e-s urgentistes
 
Pour l’Hôpital St Antoine de Jérémie (HSA):
1 Urgentiste
1 Infirmier-e-s urgentistes
 
Les réservistes utiliseront leur matériel de couchage EPRUS ainsi que les rations de survie EPRUS. Ils devront être autonomes sur place au plan du matériel de travail (trousse médicale), l'EPRUS fournira les kits habituels. Les autres matériels seront fournis par le Ministère de la santé haïtien via l’hôpital et l'Organisation Panaméricaine de la santé (OPS-OMS).

Dates prévisionnelles et durée de la mission
Lundi 24 octobre : briefing à Paris pour les métropolitains
Mardi 25 octobre : vol pour Pointe-à-Pitre, rassemblement avec les réservistes des Antilles, puis vol pour Port-au-Prince
Mercredi 26 octobre : début de la mission


 

Evacuation d un camp de migrants installe sous le metro aerien pres de la station stalingrad a paris le 2 mai 2016 5590543

ALERTE MISSION VACCINATION // VARICELLE // MIGRANTS // - PARIS -

màj : 13/11/16, 25h15

Suite à l’opération de mise à l’abri des personnes migrantes des campements des métros de Stalingrad et Jaurès à Paris, une surveillance particulière des cas de varicelle a été décidée.

Un cas clinique a été diagnostiqué ce week-end dans un centre d'accueil et d'orientation parisien, qui compte 140 hommes adultes. L'immunisation de cette population n'est probablement que partielle vis-à-vis de la varicelle et donc plus exposée à la survenue de forme grave. Pour être efficace, la vaccination doit être réalisée dans les 3 jours suivant l’exposition à un patient avec éruption.

Il est donc envisagé de proposer à l'ensemble de ces personnes une vaccination contre la varicelle au cours de la soirée de lundi (demain). Une campagne d'information est lancée sur place dès ce week-end.

La mission : date, lieu, activité
L'équipe sera déployée dans un centre d'accueil et d'orientation situé à Paris, dès demain lundi 14 novembre : briefing et équipement à 16h à l'EPRUS puis intervention sur le centre à Paris. Fin de mission vers 22h, selon la situation sur place.
Il s’agit de procéder à la vaccination des personnes volontaires, adolescents à partir de 12 ans et adultes exposés à la varicelle, immunocompétents sans antécédent de varicelle ou dont l’histoire est douteuse.

Professions et compétences recherchées
L'équipe sera composée, sous réserve d'évolution : médecin, infirmier(e), aide-soignant(e).
Compte tenu du caractère très court de cette campagne, l'équipe devra être immédiatement opérationnelle. Seront donc privilégiées les candidatures de personnes ayant une expérience similaire (à détailler dans votre réponse donc).

SPF finalisera la constitution de l'équipe entre 10h et midi demain lundi 14 novembre. Les personnes retenues devront donc :
- répondre au téléphone et pouvoir nous confirmer leur présence le plus rapidement possible pendant ce créneau
- puis être en mesure de se rendre dans nos locaux à Saint-Denis pour 16h.

Les candidats doivent être immunocompétents vis-à-vis de la varicelle.

Indemnisaiton : La mission sera indemnisée au réserviste ou à son employeur dans les conditions définies par le conseil d'administration de Santé publique France (lire ici).

Bien que se déroulant sur une durée présumée courte (fin d'après-midi et soirée), la mission sera indemnisée à hauteur d'une journée.

Sélection des RS :
Cette sélection des candidats sera opérée à partir des critères suivants :
- expériences et compétences antérieures similaires. Pour des raisons de rapidité SPF utilisera vos réponses à ce questionnaire et vérifira ponctuellement dans AGIRS. Y charger un CV mis à jour !!
- proximité du lieu de la mission, pour limiter les efforts et frais d'acheminement
- complétude du dossier de réserviste (cf. AGIRS)
- compréhension et motivations pour cette mission

 


 

 

   carte-guyane-francaise.gif

ALERTE MISSION // GUYANE Fr // RENFORT HOSPITALIER // PÔLE MÈRE-ENFANT // HÔPITAL DE CAYENNE

contexte et alerte initiale : 10/11/16

Situation
Suite à des cas d'infection au pôle mère-enfant du centre hospitalier de Cayenne, des mesures ont été mises en place, dont la mobilisation de la réserve sanitaire. Il s’agit d'apporter un appui aux équipes du CHAR, notamment dans les pratiques relatives à l'hygiène.

Activité
Il s’agir d'aider les équipes sur place à faire face temporairement à la forte activé du service, faciliter les transferts de compétences, et mettre en œuvre les recommandations en matière de bonnes pratiques d’hygiène.

A ce stade, la mission est organisée de la façon suivante : deux infirmiers compétents en réanimation néonatale intègrent les roulements de l'équipe locale, pendant que deux infirmiers "locaux" sont détachés pour travailler sur les protocoles d'hygiène, en aide de l'équipe hygiène locale et avec l'appui des réservistes hygiéniste.

Professions et compétences recherchées
Infirmier en soins généraux ou spécialisé en puériculture (IPDE), compétent en réanimation néonatale
Hygiéniste (cadre de santé ou infirmier diplômé en hygiène hospitalière)

Date, durée
La mission présente un caractère urgent, la date du départ sera définie avec chaque réserviste sélectionné.
Organisation des renforts jusque mi-décembre, à travers plusieurs rotations de réservistes.
La durée minimale de chaque rotation est de 2 semaines mais toute personne capable de rester sur place plus longtemps sera privilégiée.

Aptitude médicale
La vaccination fièvre jaune est obligatoire.

Frais
L'unité Réserve sanitaire prendra en charge directement l'ensemble des dépenses qui peuvent faire l'objet d'un paiement à distance (hôtel, véhicule de location). Chaque réserviste devra néanmoins faire l'avance de ses frais de bouche, et sera remboursé à l'issue de la mission.


Indemnisation/rémunération
Les conditions d'indemnisation/rémunération seront celles définies par le conseil d'administration de Santé publique France, dont la délibération exécutoire a été publiée et disponible ICI.

Calendrier de l’alerte
Compte tenu de la rapidité du déploiement, les sélections pour cette rotation seront effectuées à partir de demain jeudi.

Si vous êtes candidat-e à un départ immédiat et que vous n'êtes pas appelé-e d'ici lundi 14 novembre à 18h c'est que vous n'êtes pas retenu-e ou que la mission a évolué dans sa composition.

Si vous n'avez pas reçu la pré-alerte EPRUS par mail, vous n'êtes pas sollicité.

 


 


 

FIN DES ALERTES 2016 ////

ARCHIVES DES MISSIONS EPRUS 2015

   Archives logo

 

  • GUINÉE : MISSION EBOLA // AEROPORT CONAKRY : 

Renfort pour le contrôle sanitaire à l'aéroport de Conakry. Il s’agissait d’apporter des renforts auprès des équipes chargées d’encadrer les contrôles sanitaires sur l’aéroport de Conakry et pour les vols en direction de l’Europe. 

L’EPRUS a donc été saisi pour missionner une équipe de 4 réservistes sanitaires pour assurer ce renfort.

Plusieurs équipes de réservistes se sont relayées : missions de 3 semaines chacune. Il ne s’agit de pas d’une mission de soins mais d’une mission d’appui et de soutien, limitée à l’aéroport de Conakry, auprès des équipes médicales locales qui effectuaient les contrôles sanitaires à l’embarquement.

Les équipes étaient constituées de 4 RS : médecin (1 par équipe), aide-soignant ou ambulancier et/ou Log (2 par équipe), infirmier (1 par équipe).

 

  • ETAT MAJOR / TASK FORCE EBOLA / AMBASSADE DE FRANCE DE CONAKRY : 1 RS médecin en santé publique participe au groupe de travail de la Task Force EBOLA à l'Ambassade de France de Conakry. 

 

  • FRANCE, ZONE DE DEFENSE NORD, TECHNIVAL : L’EPRUS est saisi par le Ministère de la santé –DGS-DUS pour la mobilisation de réservistes sanitaires à l’occasion d’un technival qui s'est déroulé du 30 avril au 4 mai 2015 dans le Nord de la France. RS déployés : 

- médecins urgentistes, 
- cadres de santé, 
- infirmiers DE, 
- IADE, 
- ambulanciers ou aide-soignants. 

Malgré la mobilisation des ressources sanitaires effectuées au sein de la zone Nord par l’ARS de zone, une vingtaine de réservistes sanitaires ont été nécessaires pour renforcer le dispositif à la fois sur site, mais aussi au sein du centre hospitalier limitrophe. 

 

  • FRANCE, MARTINIQUE : màj 18/04/2015,  MISSION FORMATION EBOLA

 

Martinique carte

2 encadrants-formateurs sont partis début février pour une semaine de formation intense délivrée à une vingtaine de RS : habillage/déshabillage tenue de protection EBOLA, manutention du caisson étanche, prise en charge d'un patient contaminé, etc. Cf. ICI  pour plus d'infos.

Cette mission, organisée en parallèle avec l'ARS de zone, a pour but de prépararer les RS et les strucutres de soins locales à la menace EBOLA.

2 missions de formation de ce type ont été réalisés, sous le même format.


 

  • Ile de la DOMINIQUE : 06/09/2015, MISSION RENFORT HOSPITALIER

Dominique carte

 

 

 

 

 

 

 

RENFORT HOSPITALIER sur l'ile de la DOMINIQUE (entre la Martinique et la Guadeloupe) suite aux inondations causées par l'ouragan.

  • Equipe constituée de : 

    - 1 pharmacienne d'officine (encadrant)

    - 1 technicienne de laboratoire


RENFORT HOSPITALIER sur l'ile de la DOMINIQUE (entre la Martinique et la Guadeloupe) suite aux inondations causées par l'ouragan.

Equipe constituée de : 

- 1 pharmacienne d'officine (encadrant)

- 1 technicienne de laboratoire

 


  •  Ile de la DOMINIQUE : màj 18/09/2015, MISSION RENFORT HOSPITALIER

RENFORT HOSPITALIER sur l'ile de la DOMINIQUE (entre la Martinique et la Guadeloupe) suite aux inondations causées par l'ouragan.

Cette mission est maintenant terminée.

 


 

  • CALAIS, FRANCE METROPOLITAINE :

Afin de répondre efficacement à la situation à Calais (Nord) liée à la crise migratoire actuelle en Europe, les ministres de la Santé et de l’Intérieur ont ordonné l’envoi d’une mission d’expertise urgente du 14 au 17 octobre 2015.

Pilotée par Philippe Bourrier, Directeur général adjoint de l’EPRUS, cette mission avait pour objectif d’évaluer et d’améliorer le dispositif de prise en charge sanitaire des migrants.

Le rapport définitif de la mission médicale sera rendu public le vendredi 30 octobre.

Plusieurs mesures ont été décidées suite aux premières conclusions de cette mission, et notamment deux missions supplémentaires, qui ont été confiées à l’EPRUS et sont en place depuis le 27 octobre :

  • L’envoi d’une équipe de réservistes sanitaires en renfort des équipes du centre d’accueil Jules Ferry afin de mettre en place dans les prochains jours un pôle de soins de premier recours. Grâce à cette équipe, le centre pourra notamment proposer une permanence paramédicale 7 jours sur 7, des consultations 5 jours sur 7, du lundi au vendredi, mais également des accès à des lits de repos. Des actions de prévention (vaccination, contraception) seront menées en parallèle sur le terrain. La première équipe est composée d’une psychologue, d’un médecin et d’un masseur-kinésithérapeute. Une équipe de relève est prévue pour le 4 novembre.
  • L’affectation d’un médecin médiateur et d’un logisticien auprès de l’Agence régionale de santé (ARS) Nord-Pas-de-Calais pour coordonner l’action de l’ensemble des parties prenantes (services de l’Etat, hôpital de Calais, associations humanitaires, etc).

La composition des équipes est sujette à évolution en fonction des besoins constatés sur place et d’éventuelles nouvelles demandes des services de santé de l’Etat.

 


 

  • BAMAKO, MALI : màj 21/11/2015, suite ATTENTATS

Mali carte

Dans le cadre des événements à Bamako, suite à la demande du CORRUSS, l'EPRUS prépare une Evacuation Sanitaire (EVASAN) à BAMAKO vers Paris. 

Profils recherchés :

  • Médecins, 
  • IADE, 
  • Psychologues

​Consultez vos mails, l'EPRUS a déjà envoyé la préalerte aux PROFILS RECHERCHÉS. Les autres réservistes ne sont pas concernés.

PRÉ ALERTE ANNULEE DANS LA SOIREE DU 20/11/15.

 


 

  • PARIS, MAE : màj 21/11/2015, suite ATTENTATS

image: http://www.association-nationale-reserve-sanitaire.org/medias/images/france-logo-carte.png?fx=r_250_250

France logo carte

 

A la suite des attentats qui ont eu lieu à Paris vendredi 13 novembre, l’EPRUS, dédiée à la réponse aux situations exceptionnelles, a été mobilisé.

Les réservistes sanitaires assurent le renfort de la cellule interministérielle d’aide aux familles située au Quai d’Orsay (réponse téléphonique). Des réservistes sont déjà sur place depuis le vendredi soir des attentats. 

Le dispositif est appelé à monter en puissance.

C’est dès le vendredi soir que l’EPRUS a lancé les alertes auprès de ses réservistes sanitaires. Dans les heures qui ont suivi plus de 250 réservistes sanitaires se sont portés volontaires. L’EPRUS a organisé les sélections, affectations, briefing, des réservistes nécessaires, en fonction des demandes du Ministère des Affaires Etrangères, chargé de la cellule interministérielle d’aide aux victimes, avec l’accord du Ministère de la Santé.


En savoir plus sur http://www.association-nationale-reserve-sanitaire.org/pages/les-alertes-mission-eprus-en-cours.html#vzOOk2vcHrR3IyXW.99

ARCHIVES DES MISSIONS EPRUS 2014

Archives logo  

  • Mayotte : le dispositif  mis en place tout l'été à Mayotte est stoppé depuis début septembre. Les réservites de l'EPRUS ont permis de soulager les équipes de gynécologues de l'île.

 

  • Guadeloupe : Les renforts envoyés au CHU de Pointe à Pitre sont terminés également depuis la rentrée. L'EPRUS intervenait dans le cadre de l’épidémie de Chikungunia qui touchait tout particulièrement les Antilles. L'épidémie se résorbe peu à peu.

 

  • Guinée : Envoie d'une mission de renfort et d'évaluation EBOLA composée de 5 professionnels de santé RS spécialisés sur Conakry, Guinée. Cette mission sous statut OMS est maintenant terminée. Les RS sont rentrés en bonne santé. 
    • Plus d'info sur leur départ : ICI ou LA
    • et leur arrivée/ RETEX ICI.

 

 suite en construction

Retrouvez ces infos en temps réel par des messages d'alerte via notre page Facebook ! 

ARCHIVES DES MISSIONS EPRUS 2013

Archives logo

 

en consctruction

 

 

ARCHIVES DES MISSIONS EPRUS 2012

Archives logo

 

en construction

 

  • Mars 2012 : Congo - Brazzaville : Suite aux explosions meurtrières survenues dimanche 4 mars 2012 à Brazzaville, 2.5 tonnes de matériel et 19 réservistes étaient au départ de Roissy Charles de Gaulle le lundi 5 mars 2012. Les objectifs de la mission étaient particulièrement un renforcement de l'hôpital au plus prêt de l'évènement.

 

  • Juillet-Août 2012 : J.O de Londres. Des équipes EPRUS ont été déployées sur la côte Nord-Pas de Calais afin d'assurer un renfort hospitalier dans les SAU de Boulogne/mer et de Dunkerque, en cas d'évènement grave : soignants (IDE/AS) et logisticiens venant de toutes la France sauf zone de défense concernée et sauf Ile de France se sont relayés durant toute la durée des JO.
    Beaucoup de matériel envoyé sur place depuis la plateforme nationale de Créteil : 2 1/2 PSM2 notamment.

 

ARCHIVES DES MISSIONS EPRUS 2011

Archives logo

 

en construction

 

  • Mai 2011 : Maroc. Mission d'assistance psychologique aux ressortissants français victimes de l'attentat de Casablanca.

 

  • Octobre 2011 : Nice. Renfort national en professionnels de santé, dans le cadre du dispositif sanitaire mis en place pour le sommet du G20 : en complément des moyens mis en place par les autorités sanitaires concernées, le ministère de la santé (DGS-DUS) a demandé à ce qu’une vingtaine de professionnels de santé soient mis à disposition de l’Agence Régionale de Santé PACA ; une trentaine d’autres professionnels de santé étaient mobilisables le cas échéant.

 

  • Octobre 2011, décembre 2011 : Missions Libye. Mission d'évaluation des ressources et des besoins de certains hôpitaux de la région de Tripoli. A la demande des autorités libyennes, 44 professionnels de santé se sont déployés durant la crise libyenne en différents point de ce territoire (Benghazi, Tripoli, Misrata) durant 2 mois et demi. Composée de directeurs d’hôpitaux, d’infectiologues, de chirurgiens, d’anesthésistes, de pharmaciens et de professionnels paramédicaux, cette mission a permis entre autre, la prise en charge médicale d’une centaine de blessés graves. Cette mission a élaboré en outre les prémices d’une coopération sanitaire entre nos 2 pays.

    • 1er temps : Mission de renfort hospitalier du Benghazi Médical Center (BMC) pour assurer les urgences (blessés du front) au bloc et service d'urgence (créée par l'équipe eprus).
      10 jours. 2ème temps, équipes de relèves : Mission d'évaluation des ressources et des besoins du BMC. 1 mois en plusieurs équipes d'abord de 10 puis réduite à 2 réservistes à la fin de la mission A la demande des autorités libyennes, 44 professionnels de santé se sont déployés durant la crise libyenne en différents point de ce territoire (Benghazi, Tripoli, Misrata) durant 2 mois et demi. Composée de directeurs d’hôpitaux, d’infectiologues, de chirurgiens, d’anesthésistes, de pharmaciens et de professionnels paramédicaux, cette mission a permis entre autre, la prise en charge médicale d’une centaine de blessés graves. Cette mission a élaboré en outre les prémices d’une coopération sanitaire entre nos 2 pays.

    • Mission d'évaluation des ressources et des besoins d'une polyclinique assurant le trauma center.
      4 jours. A la demande des autorités libyennes, 44 professionnels de santé se sont déployés durant la crise libyenne en différents point de ce territoire (Benghazi, Tripoli, Misrata) durant 2 mois et demi. Composée de directeurs d’hôpitaux, d’infectiologues, de chirurgiens, d’anesthésistes, de pharmaciens et de professionnels paramédicaux, cette mission a permis entre autre, la prise en charge médicale d’une centaine de blessés graves. Cette mission a élaboré en outre les prémices d’une coopération sanitaire entre nos 2 pays.

ARCHIVES DES MISSIONS EPRUS 2010

Archives logo

 

en construction

 

  • Janvier 2010 : Mission renfort hôpitalier Martinique. Suite tremblement de terre Haïti.

 

  • Janvier - février 2010 : Mission Haïti, tremblement de terre. Plusieurs relèves.

ARCHIVES DES MISSIONS EPRUS avant 2010

Archives logo

 

en construction

 

  • Janvier 2009 : Mission Liban / Bande de Gaza.

15 votes. Moyenne 3.80 sur 5.

Date de dernière mise à jour : 09/12/2017

- ANARES -

Bienvenue sur le site officiel

Toutes les infos sur

les MISSIONS EN COURS ICI !

? - Quelle indemnisation pour les réservites sanitaires ?

 

Des QUESTIONS sur la réserve sanitaire ? cliquez là

 

contact@association-nationale-reserve-sanitaire.org

@ANARES_RESERVE